Dressage de border-collies

Ce week-end à Talmont Saint Hilaire se déroulaient des épreuves de dressage de border-collies. Le border-collie est un chien de berger très intelligent et travailleur. Regarder ces chiens rabattre et regrouper un troupeau de moutons est un extraordinaire spectacle. Le chien écoute son maître à la voix et au sifflet et guide avec vivacité les moutons sur un parcours parsemé d’obstacles.

border-collie

border-collie

border-collie

La tête dans les étoiles

Hier soir beau temps, le ciel est dégagé et la lune se couche assez tôt. A minuit sur ma pelouse je positionne l’appareil photo sur le trépied et je vise l’étoile polaire. Je vais ainsi faire plus de 450 photos en plus de 3 heures. Rassurez-vous j’ai mis sur mon appareil photo une télécommande avec intervallomètre ce qui fait que les photos vont se prendre automatiquement. Je règle le temps de pose pour ces photos à 25 secondes avec un intervalle de 5 secondes entre chaque photo. Ce matin avec un logiciel spécialisé (Starmax) j’assemble mes 450 photos en une seule. Un petit réglage en plus et voilà le résultat : un filé d’étoiles.

La terre tournant sur son axe (nord-sud) les étoiles semblent effectuer une rotation autour de l’étoile polaire. Chaque photo  enregistre leur position dans le ciel à un instant donné, en les assemblant c’est leur course durant plus de 3 heures qui est retracée sur l’image composite.

Filé d'étoiles

Hanneton

J’ai trouvé hier soir un hanneton en train de manger des feuilles de ma treille. Cet insecte est un gros coléoptère de 3 cm. C’est un ennemi du jardinier car ses larves, appelées vers blancs, dévorent les racines  des plantes et l’adulte mange les feuilles des arbres et arbustes. Le hanneton passe les trois premières années de sa vie sous terre au stade de larve puis de nymphe. La quatrième année, au mois d’avril ou mai, l’adulte sort de terre. Il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre, le temps de se reproduire.

Cliquez sur les photos pour les agrandirHanneton sur une feuille de vigne

Hanneton sur une feuille de vigne

Hanneton sur une feuille de vigne

 

Colvert

Les canards colverts fréquentent les marais du Talmondais. En ce moment les mâles se disputent les faveurs des femelles. Le mâle se reconnaît facilement à sa tête et son cou vert bleuté séparés du corps par un collier blanc. Sa poitrine est  marron mauve. La femelle est moins colorée avec un plumage brun tacheté de blanc. Dans quelques temps la femelle déposera une dizaine d’œufs dans un nid caché dans les herbes. 30 jours après les canetons écloront et partiront rapidement nager pour trouver eux-mêmes leur nourriture constituée de graines, d’herbes, d’insectes, mollusques, vers et têtards.

canard colvertcanard colvertcanard colvert

Fourmis

Dans le pré derrière chez moi j’ai découvert une autoroute à fourmis. Etonnante procession à double sens  de ces insectes récoltant des végétaux pour édifier leur nid. Celles-ci sont certainement des ouvrières Formica Rufa, à confirmer par un entomologiste. Elles sont capables pour se défendre de projeter un venin riche en acide formique. Leurs prédateurs sont les araignées, les lézards ainsi que les oiseaux et chauve-souris durant l’essaimage.

Et comme souvent un petit proverbe africain pour finir : Quand l’éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui en pâtissent.

 

Cliquez sur les images pour les agrandirFourmiFourmiFourmi

Petite sauterelle

Une petite sauterelle posée sur un bouton d’or. Comme je l’ai écrit dans un billet précédent la sauterelle se reconnaît du criquet par ses antennes qui sont longues. A priori ici c’est une Meconema Méridionale, enfin je devrais dire « un » car c’est je pense un jeune mâle. La femelle possède un organe abdominal en forme de sabre servant à la ponte (ovipositeur ou oviscapte) et le mâle des petits appendices à l’extrémité de l’abdomen appelés cerques.  On trouve cette sauterelle dans les haies bocagères mais aussi dans les jardins et même l’été jusque dans les maisons. Une des particularités de cette sauterelle est d’avoir des ailes très réduites peu visibles.

Et un petit proverbe africain pour terminer : Sauterelle par sauterelle, on remplit la calebasse.

 

Cliquez sur les images pour les agrandirSauterelle

Sauterelle

Sauterelle