Marée montante dans l’estuaire du Payré

Hier après-midi j’étais au bord de l’estuaire du Payré à Talmont Saint Hilaire (Vendée) entre 15h30 et 18h30.

J’y ai réalisé un timelapse en prenant une image toutes les 5 secondes. Montées ensemble elles forment une vidéo en accéléré d’un peu plus d’une minute. Vous pourrez ainsi voir la métamorphose de l’estuaire durant la marée montante.

Marée montante au Payré from Lenormand Johny on Vimeo.

Un soir à Cayola

La baie de Cayola se situe sur la côte atlantique entre le Château d’Olonne et Talmont Saint Hilaire. Sa côte rocheuse est prisée par les pêcheurs de crevettes et autre fruits de mer. C’est un superbe point de vue sur l’océan en cas de fortes houles où les vagues viennent éclater sur les rochers mais aussi pour observer le coucher de soleil.

J’y étais hier soir pour assister au jeu de cache-cache du soleil couchant avec les nuages. Les lumières sont très changeantes à cette heure là, du blanc éblouissant au rouge en passant par des jaunes dorées contrastant avec les gris des nuages.

Voici quelques images prises entre 19h00 et 20h00 et une vidéo timelapse de cet instant magique.

Le soleil est caché derrière les gros nuages venant de l’ouest.coucher de soleil sur l'océanAu loin deux bateaux de pêche regagnent le port des Sables d’OlonneBateaux de pêche sur l'horizonLa baie des Sables d’Olonne se colore en pourpreBaie des Sables d'OlonneUn cargo est à la cape pour passer la nuitCargo en baie des Sables d'OlonneLes lumières s’allument sur le quartier de la Chaume aux Sables d’OlonneLa Chaume aux Sables d'OlonneLe ciel flamboie au dessus de la baie de CayolaCiel rouge au-dessus de la baie de Cayolaet le timelapse constitué avec 650 photographies ramenées à 35 secondes de vidéo

Grandes marées au Veillon

116, 117 et 118 entre le vendredi 20 février et le dimanche 22 février 2015 les marées ont atteint des coefficients impressionnants.

C’était le moment de faire quelques photos. Quelques heures passées autour de la dune du Veillon pour enregistrer des séries d’images puis assemblage de ces clichés dans une vidéo en accéléré pour former un « timelapse » que voici.