Campagne de fouilles au château de Talmont

La 5ème campagne de fouilles au château de Talmont Saint Hilaire s’est terminée hier. Pendant un mois Teddy Bethus (archéologue à l’INRAP) et Nicolas Prouteau (Maître de conférence en archéologie médiévale à l’université de Poitiers) ont dirigé cette nouvelle campagne où, avec une douzaine d’étudiants, ils ont exploré le sol et les murs du château pour apporter de nouvelles connaissances sur l’histoire de cette forteresse médiévale.

Les recherches étaient situées cette année sur l’emplacement de la aula (grande salle de réception) pour mieux comprendre son évolution au fil des temps, ses usages et son intégration avec les autres éléments du château.

Ces fouilles ont permis de découvrir de nouveaux éléments de la construction du château ainsi que beaucoup d’objets (morceaux de céramique, outils en fer, ossements d’animaux, etc…). Ces différents objets seront transmis à des experts pour analyse, comparaison et identification. Les résultats de ces études apporteront des informations précieuses sur les occupants du château et leur vie quotidienne.

Les premiers résultats de cette campagne de fouilles seront présentés par les archéologues le samedi 29 novembre à 14h30 salle Louis Chaigne à Talmont Saint Hilaire.

D’autre part nous espérons que des éléments représentatifs de ces objets trouvés durant ces campagnes de fouilles reviendront, après être restaurés, sur le site ou dans un lieu proche du château à Talmont pour être exposés en permanence avec des descriptions afin de montrer aux talmondais et à nos visiteurs que l’histoire locale est très riche.

Vues des fouilles
Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Etudiants en pleine activité de fouille archéologique
Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)

Les archéologues relèvent régulièrement par dessins comme ici ou photographies la situation de leurs travaux et état de leurs découvertes.
Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Découverte d’un puits ?
Fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Morceau de pavage
Pavage découvert lors des fouilles archéologiques au château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)Le château vu de la basse-cour
Château de Talmont Saint Hilaire (Vendée)

Talmont d’hier et d’aujourd’hui: la place du Château

Nous poursuivons notre série « Talmont d’hier et d’aujourd’hui » avec la place du Château.
Les photos sont prises au niveau de la rampe menant actuellement au château. Si les maisons n’ont pas trop changé la place elle-même est bien modifiée depuis un siècle. L’abreuvoir que l’on voit au premier plan a disparu. Le plan de circulation a évolué surtout depuis le dernier aménagement de la place. Et si l’on compte une voiture sur la photo du début du XXème siècle on dénombre une vingtaine de véhicules sur la vue d’aujourd’hui.

La place du Château à Talmont Saint Hilaire (Vendée) début 20ème siècleLa place du Château à Talmont Saint Hilaire (Vendée) aujourd'huiEt en animation cela donne:
La place du Château à Talmont Saint Hilaire (Vendée) d"hier à aujourd'hui

Marée basse au Veillon

A l’occasion des grandes marées de la semaine dernière j’ai fait quelques photos d’animaux vivant sur l’estran. Cette zone située entre les limites hautes et basses de la marée est constituée au Veillon de bancs de sable et de plateaux rocheux. Elle y est facilement accessible, le principal danger étant de glisser sur un rocher. Et comme partout en bord de mer il faut évidemment surveiller le flux  à marée remontante pour ne pas se retrouver entouré par les eaux sur une zone rocheuse.

L’estran est un milieu spécifique où une faune typique y trouve abris et nourritures. Pêcheurs à pied y récoltent coquillages, crustacés et même poissons.

Quelques recommandations si vous allez à la pêche sur l’estran: remettez toujours, après les avoir déplacés, les rochers dans leur position initiale, respectez les tailles minimum des espèces et ne récoltez pas plus que pour votre consommation personnelle.

L’estran au Veillon
Estran au Veillon à Talmont Saint HilaireEstran au Veillon à Talmont Saint HilaireEstran au Veillon à Talmont Saint HilaireParmi les nombreux coquillages habitant l’estran on trouve les nasses réticulées. Ce mollusque est un charognard qui se délecte des cadavres d’animaux morts.
Nasse réticuléeLes crevettes roses, ou bouquets, se trouvent le long des rochers et font le bonheur des pêcheurs à pied.
Crevettes roses au Veillon à Talmont Saint HilaireCrevettes roses au Veillon à Talmont Saint HilaireLes étoiles de mer fréquentent aussi l‘estran même si elles vivent également dans des zones plus profondes. Ici une étoile de mer commune.
Etoile de mer au Veillon à Talmont Saint HilaireEtoile de mer au Veillon à Talmont Saint HilaireEtoile de mer au Veillon à Talmont Saint HilaireLes anémones de mer accrochées aux rochers ressemblent à des fleurs aquatiques mais ce sont des animaux. Elles se nourrissent de plancton, de crevettes et même de petits poissons qu’elles attrapent avec leurs tentacules.
Anémone de mer au VeillonAnémone de mer au Veillon

Les crabes sont aussi les hôtes de l’estran. S’il est plus rare de rencontrer un tourteau les étrilles sont fréquentes, leur chair délicate est appréciée des gastronomes. Celle des crabes verts, ou crabes enragés, beaucoup moins, mais ils sont aussi en abondance sous les algues et rochers.
Etrille au Veillon Crabe vert au VeillonCrabe vert au VeillonVous pourrez rencontrer dans les rochers un étrange animal noir pouvant atteindre plus de 20cm. Le plus souvent il reste à l’abri et vous ne verrez qu’une sorte de tube noir ou marron. S’il se déplace vous pourrez observer deux tentacules sur sa tête et des plis sur le côté du corps ressemblant à des nageoires.  Ce gros mollusque est le lièvre de mer ou aplysie. En période de reproduction on trouve des pontes de lièvre de mer accrochées aux algues et rochers. Ces pontes se présentent sous la forme de spaghettis multicolores  pouvant contenir des millions d’œufs.
Lièvre de mer au VeillonLièvre de mer au VeillonPonte de lièvre de mer au VeillonEn matière de ponte on rencontre sur l’estran d’étranges capsules marrons. Ce sont des capsules d’oeufs de raie ou parfois de roussette.
Capsule d'oeuf de raie au VeillonVoici un petit aperçu de la faune que l’on rencontre sur l’estran au Veillon et plus généralement sur le littoral atlantique. Pour approfondir vos connaissances je ne peux que vous conseiller l’excellent site internet de mer-littoral.org.